Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Comment bien choisir son comptable ?

L'article vous plaît ?
  •  
  • 4
  •  
  •  
    4
    Partages

Bien choisir son comptable -

C’est une question à laquelle je n’ai pas su répondre lorsque j’ai débuté ma nouvelle activité en tant qu’entrepreneur. En fait, il est très important de savoir à qui on a affaire.

A vrai dire,  personne dans mon entourage ne pouvait m’en conseiller un et j’avoue que j’avais la flemme de chercher correctement. J’avais juste envie de commencer mon activité rapidement. J’avais en tête que tous les comptables étaient les mêmes. Appliquant les même règles en tant que professionnel…

Mais détrompez-vous. Alors certes, l’expérience que je vous relate s’est passé courant 2017-2018 et en Espagne (histoire de corser un peu les choses bien que je sois presque bilingue). Bref, je ne connaissais rien dans le droit fiscal espagnol et il me fallait encore plus l’appui d’un comptable !

Il faut savoir qu’en Espagne, les auto-entrepreneurs déclarent leur taxe sur la valeur ajoutée dès le 1er euro facturé ! Eh oui, il n’y a pas de franchise de TVA comme c’est le cas en France. Donc, il faut que je pense à déduire cette taxe de mes dépenses pour ma société et penser aussi à facturer cette taxe à mes clients.

Demandez avec quel type de client votre comptable a l’habitude de traiter

L’erreur que j’ai faite est de ne pas avoir été assez curieux et de ne pas demander à mon comptable les activités qu’il avait l’habitude de traiter. En tant qu’entrepreneur du numérique, entre les services de coaching, la vente de formation en ligne, les affiliations de produits, la vente de logiciel et de vidéos pédagogiques ainsi que la vente de produits physiques en dropshipping… Il avait l’air un peu perdu !

Lorsque je lui posais des questions juridico-comptables sur mon activité, il me répondait sans me donner l’impression de savoir exactement. Malgré ma bonne bouille de débutant, j’ai insisté sur le fait que je lui faisais confiance pour trouver les réponses.

Alors, n’hésitez pas à demander des réponses claires et en cas de doutes, laissez à votre comptable le temps de vous répondre avec les bons éléments.

En fait, il avait l’habitude de travailler avec des métiers “classiques” : mécaniciens, plombiers, artisans, etc. Mais pas des entreprises entièrement numérisées à la mode 2.0. En effet, ce qui change c’est que mes cilents peuvent être partout dans le monde ! Et mes fournisseurs aussi. Alors, ça devient vite un méli-mélo pour la comptabilité.

En y repensant, j’aurais dû refuser de travailler avec lui. Mais j’étais débutant et naïf !

Posez toutes les questions en cas de doutes

C’est quelque chose que je n’osais pas faire. Par peur de passer pour un idiot peut être ! Grosse erreur que de penser que votre comptable vous dira tout de A à Z. Au départ, je n’avais pas bien compris le calendrier fiscal. Du coup, le premier mois, faute de trésorerie sur mon compte, je me suis pris une amende pour impayé ! Quelques centaines d’euros envolés pour ne pas avoir été assez curieux. Je me souviendrai longtemps de cette leçon !

Demandez un plan détaillé du calendrier fiscal pour éviter les surprises ! Et même si la question avait déjà été traitée, redemandez une nouvelle fois et laissez votre ego de côté… pour une fois.

Ayez l’habitude de demander des copies régulièrement

Il est indispensable de garder un œil sur le travail de votre comptable. Non pas pour “fliquer” mais pour vérifier régulièrement que ses actions sont conformes à votre plan. La gestion de la trésorerie est très importante alors ne laissez pas aveuglément quelqu’un d’autre prendre le contrôle financier de votre entreprise.

Même si pour vous c’est du charabia, faites l’effort de comprendre ce qu’il se passe et ayez en tête une vue générale de votre trésorerie. Pour cela je demande des copies des documents comptables. A l’heure d’internet, j’ai l’habitude de partager un dossier sur Dropbox avec les documents scannés. C’est très pratique et rassurant ! De la même manière cela me permet d’envoyer directement mes factures au fur et à mesure.

N’hésitez pas à changer quand ça ne va pas

A l’heure où je vous écris, je suis sur le point de commencer un nouveau trimestre avec ma nouvelle comptable. Je n’ai pas hésiter à changer parce que mon premier comptable ne sait pas vraiment travailler avec internet. Il travaille façon “old school”. Pas de communication par email et quand je lui demandais de répondre à mes courriers, il le faisait 1 mois après ! Il fallait que je le paye en main propre et en cash. En fait, il ne déclarait même pas mes factures ! Le monde à l’envers ! J’ai été assez naïf en fait… Il ne m’avait pas proposer de contrat non plus.

L’autre point important : il ne communiquait sur ses choix de comptabilité pour lisser mes impôts tout au long de l’année. Ce qui m’avait mis dans de beaux draps à l’heure de régler les dernières impositions avec lui ! Soit disant pour lisser la trésorerie.

Et enfin, il ne me mettait pas au courant de certaines optimisations. Bref, peu d’efforts de sa part. Il se contentait de prendre mon argent chaque trimestre et de faire le strict minimum.

Demandez l’avis d’un autre expert en cas de doutes

A force d’avoir ce sentiment de non contrôle sur la trésorerie de mon entreprise, j’avais décidé de prendre une heure de conseil auprès de ma nouvelle comptable (ça m’avait permis de voir la différence de traitement en même temps). C’est comme une contre expertise en fait.

Elle m’a ouvert les yeux ! J’ai payé 35€ seulement et ça m’a permis de comprendre à quel point je me faisais mener par le bout du nez.

Malgré mon réseau, je l’ai trouvé tout seul sur internet. J’avais tapé “comptable blog” ou quelque chose du genre et je suis tombé sur sa page ! Nous avons à peu près le même âge et elle comprend parfaitement mon travail car elle même est aussi blogueuse ! En plus elle est très carrée et ça me rassure !

Ça ne me dérange absolument pas qu’elle soit à des centaines de kilomètres de moi. J’ai l’habitude de travailler à distance avec mes collaborateurs et elle aussi. Alors c’est parfait. Et devinez combien de je paye ses prestations ? 35€ / mois, conseil compris ! En fait, en Espagne, les services d’un comptable coûte seulement moins de 400€ par an TTC. Et en tant qu’entreprise, vous paierez moins hors taxes !

Quelles ont été vos difficultés avec votre comptable ?

Je suis curieux de savoir qu’elles ont été vos problèmes relationnels avec votre expert comptable. Vous pouvez aussi demander de l’aide dans les commentaires ci-dessous.

J’ai écrit cet article dans l’idée de partager mon expérience de débutant et ça m’a fait du bien d’extérioriser tout le stress que j’ai pu endurer. Amis comptables, je vous salue !

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 18 décembre 2018

    […] Surtout, prenez votre temps pour choisir votre comptable. Ne faites pas les mêmes erreurs que moi (voir cet article). De toute façon, vous avez un mois de battement entre le début de votre activité et sa […]

  2. 18 décembre 2018

    […] En matière de productivité, la comptabilité n’apporte rien. Mais elle doit être bien faite, au risque de mettre en péril la santé économique de entreprise. Alors laissez la aux experts. De plus, si vous êtes suffisamment bien conseillé, vous pourrez bénéficier d’avantages fiscaux en toute légalité. Pour savoir comment bien choisir son comptable, je vous suggère cet article. […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :