Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Rat race : comment en ai-je pris conscience ?

L'article vous plaît ?
  •  
  • 2
  •  
  •  
    2
    Partages

Prise de conscience de la rat race -

Cela fait depuis plusieurs années que j’ai pris conscience de la rat race. Laissez-moi vous raconter comment j’en suis arrivé à écrire un blog sur le développement personnel et la réussite financière.

Qu’est-ce que la rat race ?

La rat race, c’est passer son temps à travailler pour payer des factures, sans vraiment faire fructifier le peu d’économie que l’on possède. C’est aussi un style de vie qui consiste à dépenser inutilement ses bénéfices dans du passif : voiture, divertissements divers, objets sans grande utilité… En fait, on gagne plus pour dépenser plus. Et tous les jours, toutes les semaines et tous les mois c’est encore la même routine : boulot, métro, dodo.

C’est bizarre me diriez-vous mais, quand j’ai décroché mon premier job, j’avais un sentiment de me forcer. Je savais déjà au fond de moi que ça n’allait pas forcément durer et que je devais trouver le moyen de me sortir du salariat.

Même sur le banc de mon école d’ingénieur, j’avais ce profond ressenti. Passe de bons diplômes et tu seras bien payé avec la sécurité de l’emploi en prime. A vrai dire, je n’avais pas suffisamment confiance en moi pour entreprendre et monter une entreprise.

Issu d’un milieu modeste, sans réelle éducation financière, je ne savais même pas ce qu’était un actif. Je n’avais pas non plus le goût aux affaires. J’étais complètement aveuglé et formaté très jeune depuis les bancs d’école comme 99% des gens.

Les bons petits soldats de la guerre économique apprennent jour après jour à écouter, obéir et exécuter ce qu’on nous demande de faire. C’est peut-être dur à lire ce que j’exprime dans ces lignes mais ça vient d’une profonde envie de m’écarter de la masse.  Pour moi, quelque chose ne tournait pas rond dans cette société. Échanger 40 ans de sa vie voire plus en échange d’une retraite (peut-être) pendant 10 à 20 ans… Travailler 5 jours sur 7 et demander des congés pour se libérer… Plutôt esclavagiste comme processus je trouve. Tenu par les dettes, on se sent obligé de travailler.

Échanger son temps contre de l’argent est suicidaire. Et je veux tout faire pour éviter ça.

Début de prise de conscience

Tout à commencé en 2014 par une petite déprime au bout de mes 5 ans de salariat. J’avais un travail confortable et avec un rythme plutôt cool mais mes journées n’étaient pas remplies d’actions dans lesquelles je me sentais utile. Quand je rentrais du travail, ma conjointe me demandait ce que j’avais fait d’intéressant ce jour là : “rien de spécial” lui répondais-je d’un être démotivé.

En surcharge pondérale, j’ai commencé à consulter des vidéos sur Youtube d’un certain Thierry Casasnovas. Il avait une réflexion sur la société qui me plaisait. Son discours était en adéquation avec mes idées.

C’est aussi des rencontres qui m’ont fait, petit à petit, prendre conscience de la rat race. Seb, si tu me lis…

Ma première transition s’est faite avec le poker en ligne.

Quand internet a débarqué dans les foyers, j’avais environ 18 ans. Nous sommes alors en 2002 et pour moi c’était complètement dingue ! J’avais un petit ordinateur à cette époque pour jouer aux jeux vidéo en ligne avec les copains. Pour moi, internet c’était vraiment l’eldorado.

J’entendais déjà des gens dire qu’on pouvait gagner de l’argent avec de la pub en monter son propre site web. Mais je n’avais aucune compétence en terme de programmation. Car, oui, à cette époque il fallait savoir programmer contrairement à aujourd’hui (merci WordPress).

Plutôt absorbé par les jeux vidéo en ligne avec les copains et les études, j’ai laissé de côté l’idée de monter un site web.

Les années passent, je décroche mon diplôme et je commence à travailler. Nous sommes alors en 2009. En parallèle, je découvre le poker chez des amis. J’ai alors compris que l’on pouvait aussi gagner de l’argent en jouant au poker en ligne.

Premier compte créé, j’insère mes premiers euros dans mon compte, et depuis je n’ai jamais lâché.

Les premiers pas vers la sortie de la rat race

C’était le début de mon aventure hors de la rat race.

Retour en 2014. Près de 5 ans ce sont écoulés, et mon niveau de poker s’est bien amélioré. A un point où je commence à me former et à investir dans du coaching à 70€ de l’heure ! Je voyais déjà une lueur d’espoir de quitter le monde du salariat.

Cependant, il m’était de plus en plus difficile de me lever pour aller travailler. J’arrivais de plus en plus en retard, la routine me dégouttait. Les journées se ressemblaient péniblement… Pourtant un chèque d’environ 2000 euros tombait tous les mois. L’argent ne fait pas le bonheur mes amis !

Après avoir enfin décidé à quitter mon travail de façon chaotique, j’ai alors décidé de me mettre à mon compte. Un nouveau monde s’ouvrait devant moi. J’ai commencé par créer ma propre activité en consulting mais sans réseau ni réelle compétence marketing, j’ai dû abandonner prématurément. J’avoue que l’idée même de travailler dans mon ancien secteur d’activité me donnait des boutons.

Puis cap sur Malte pour rejoindre la communauté des joueurs de poker. J’avais aussi vraiment envie de changer d’air. Premier voyage en avion et premier grand bol d’air frais. Je me sentais vraiment soulagé. Mon taux horaire au poker ne cessait d’augmenter ! A un point où si j’y consacrais 40 heures par semaine, il était suffisant pour subvenir à mes besoins. J’avais alors décidé de m’y consacrer à 100%.

Ça m’a ouvert les yeux. C’est alors comme ça que j’ai pris conscience qu’il était possible de vivre de sa passion.

Réfléchir c’est bien, mais agir c’est mieux

Par la suite, j’ai monté un blog fin 2017 : pour aider les joueurs amateurs à arrondir leurs fins de mois grâce au poker. Et à aider également les plus téméraires à embrasser une carrière de joueur professionnel.

Et me voilà, un an après à vous écrire cet article. J’ai envie d’aller plus loin. Pour moi, je n’ai pas vraiment encore quitté la rat race parce que j’échange toujours mon temps contre de l’argent. Si je ne suis pas derrière mes tables de poker virtuelles, je ne peux pas générer de bénéfices. Il en va de même pour mes coachings.

En revanche, petit à petit, je mets en place des leviers pour éviter d’échanger mon temps contre de l’argent en possédant plus d’actifs.

Le blog en lui même est un actif. Le contenu est créé une fois et lu des milliers de fois. Les logiciels que j’ai développé eux aussi sont des actifs scalables (copiables à l’infini avec un minimum de temps et d’énergie). La vente d’infoproduits comme des PDF et des vidéos est aussi un bon moyen de se détacher de la rat race.

Vous voyez, j’ai acquis une compétence que j’ai ensuite su exploiter pour en dégager des revenus supplémentaires. A l’heure où je vous parle, je gagne de l’argent avec mes gains de poker mais aussi grâce au contenu pédagogiques vendus via mon blog de poker.

Si vous avez une compétence, transmettez-la en échange d’une rémunération. C’est déjà un bon moyen d’aller au delà de votre salaire habituel.

Ce qui est aussi intéressant dans cette démarche c’est que vous allez apprendre à faire valoir vos compétences. Chose dont on n’est pas du tout habitué en tant que salarié. A moins d’être commercial, peu de gens ont cette capacité à “se vendre” (je n’aime pas vraiment ce terme au passage).

Pourquoi ce blog ?

Ce blog est le témoin de mon parcours pour quitter la rat race. Je veux partager ici et avec vous mon aventure.

J’ai pris ce rat vert comme symbole. Celui d’un rat qui veut se démarquer de la “masse”. Un rat qui “think outside the box” et qui se remet en question pour avancer malgré les croyances limitantes de ses congénères. Un rat qui ne fait pas tourner une roue inutile dans une course sans but. Mais un rat qui fait tourner une seule roue dentée pour en faire tourner pleins d’autres à la fois (scalabilité et sortie du mode argent en échange de temps).

Je suis très heureux d’avoir cet espace de parole et d’action ! J’espère que cela sera le début d’une superbe aventure. Ensemble, sortons de la rat race !

Je vous souhaite la bienvenue !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.